LES SOINS REGULIERS nécessaire au bien-être du cheval

un cheval en bonne santé
un cheval en bonne santé


Sur cette page nous allons énumérer les divers soins, auxquels les chevaux doivent accéder pour être en bonne santé générale (vaccins, sabots, vermifuges)

Avant d’acheter un équidé et l’accueillir à la maison, il vous faut savoir que l’entretien d’un cheval demande à son cavalier propriétaire une certaine disponibilité et des connaissances générales sur les équidés.

 


LES VACCINS

vaccins
vaccins


 

Il y a deux  vaccins qui sont importants et obligatoires :

ceux de la grippe et du tétanos.

 

La première injection de ces deux vaccins demande un rappel un mois après, ensuite un rappel tous les ans.

Comme leurs noms sont d’eux-même très explicites il n’est pas nécessaire pour nous d’épiloguer à ce sujet.

 

Il y a un troisième vaccin qui protège contre la rage, mais celui-ci n’est pas forcément obligatoire pour les équidés ne faisant pas de sorties, où ils pourraient être en contacts avec des équidés inconnus et dans certaines Région et où Pays il est obligatoire, renseignez vous auprès de vos vétérinaires, pour avoir la prophylaxie de vôtre secteur.

 

D'autres vaccins spécifiques, peuvent être nécessaires selon les besoins de chaque équidés, renseignez-vous.

 

où piquer ?
où piquer ?

L'ENTRETIENT DES SABOTS

les sabots
les sabots

Les sabots demandent une attention particulière de votre part.

 

A savoir que les équidés ont une pousse de corne régulière tout au long de l’année et une pousse plus rapide en période printanière et estivale.

Il est donc absolument nécessaire pour un cheval,

qu’il soit monté ou pas d’avoir une taille des sabots.

Chaque cheval a une pousse de corne différente 

(plus ou moins rapide et une usure qui diffère selon sa locomotion et l’utilisation équestre de celui-ci ).

 

Faites appel à des maréchaux-ferrants pour adapter les parages et ou les ferrures, selon le cheval et l’utilisation équestre.

CURER ET GRAISSER

curer et graisser
curer et graisser

L'entretient des SABOTS :

 

 

En tout premier lieu il est important de curer les pieds de son cheval très régulièrement, dans l’idéal tous les jours, en tout cas avant et après le travail équestre. Pratiquer ce geste permet de prévenir d’éventuelle infection de la corne « molle » et « dur » qui se trouve en dessous du sabot, ainsi que de retirer un éventuel corps étranger qui se serait logé. L’entretien du sabot demande, qu’il soit appliqué régulièrement et selon l’état général de la corne, diverses graisses, onguent et goudron……..

 

PARAGE ET FERRURE

pieds ferré
pieds ferré




En moyenne un parage est nécessaire tous les deux mois et

une ferrure doit se renouveler, tous les uns mois et demi.

 

Pourquoi ?

 

 

Le parage :

 

comme la corne pousse régulièrement,  si elle n’est pas coupée, elle peut entraîner des seimes, et ou des déviations des aplombs. Une corne trop longue ou mal entretenue gêne la locomotion du cheval  et peut entraîner des douleurs et l’handicaper,

que se soit dans ses déplacements généraux ainsi qu’au travail.

 

La ferrure :

 

Considérant que la corne pousse régulièrement et que le fer lui non ! Il est plutôt logique que celui-ci doit être adapté selon la pousse de la corne.

 

Le fer pouvant être réutilisé sans problème, si celui-ci n’est pas beaucoup usé, il sera alors reforgé par le maréchal-ferrant et reposé après un parage.

 

Si le fer reste en place sans pratiquer de parage, le sabot du cheval est comprimé et provoque une mauvaise locomotion,  

qui peut  hormis les souffrances

(pieds serrés: laisseriez-vous à vôtre enfant de 8 ans la même paire de chaussures qu'il portée à 7 ans ?!)

des pieds serrés entraînent diverses pathologies sur les tendons, les articulations et provoquent des atteintes et des blessures.

 

Le parage naturel :

 

Il consiste à faire un parage régulier et spécial qui permet de travailler sans fers, dans diverses disciplines équestre et même de pouvoir partir en randonnée, il n’est pas adapté à tous les chevaux, renseigner vous auprès de maréchaux qui pratique ce parage.

 

A savoir que cette forme de parage est non nocive sous certaines conditions. Vous trouverez dans la rubrique Articles et liens des renseignements à ce sujet.

 

TRES BIEN

TRES TRES MAL

VERMIFUGER

Les VERMIFUGES :

 

 

Les équidés par leur statut d’herbivore sont entourés par de nombreux insectes ils ont réellement besoin d’être vermifugés.

 

La prophylaxie idéale pour votre cheval, vous sera proposée par votre vétérinaire, renseignez-vous auprès de lui.

 

A titre indicatif, un vermifuge doit être donné à chaque changement de saison.

 

Tous les vermifuges ne sont pas adaptés à toutes les saisons, à chaque période de l’année un vermifuge différent peut être donné, là aussi renseignez-vous auprès de votre vétérinaire ou pharmacie.

 

Il faut savoir qu’un équidé non vermifugé consommera plus d’aliments puisque les vers en mangent une grande partie,

que le cheval peut manquer d’état général et devenir « grincheux » ( tu m’étonnes !!  des petites bêtes qui court dans les intestins !)  et dans les cas les plus graves, provoquer des coliques et abîmer les intestins.

 

Dans Articles et liens vous trouverez de nombreux renseignements de professionnels sur ce sujet.

comment vermifuger
comment vermifuger